MEILLEURS PRIX GARANTIS
pour toute réservation en ligne
ou par téléphone


Nos engagements
Coffrets cadeaux

Accueil > HISTOIRE & ACTUALITE

Histoire de l'hôtel Le Tumulus à Carnac

Histoire de l'hôtel Le Tumulus à Carnac

Plus de 100 ans d'histoire...

La première pierre de cet Hôtel fut posée en 1900 par Zacharie Le Rouzic, archéologue très connu dans la région de Carnac qui, par la suite, laissa son nom avec  James Miln au musée de la Préhistoire.

Grâce à son ami mécène Charles Keller, à 36 ans, il s’apprête à fouiller le Tumulus Saint-Michel, vestige de l’âge néolithique haut de 12 m et long de 125 m et large de 60 m et édifié vers 4 500 ans avant J-C. 

Sous cet amas de terre et de pierres ont été découverts un dolmen, 2 chambres funéraires, une quinzaine de coffres de pierre remplis d'ossements et nombres de haches, de poteries et de bijoux, exposés au Musée de Préhistoire de Carnac.

Une table d’orientation est aménagée sur le tumulus et constitue un belvédère d’exception d’où l’on jouit d’une superbe vue panoramique à 360 ° allant de Groix  à la presqu’île de Rhuys en passant par la baie de Quiberon, Houat, Hoëdic et la campagne environnante.

Zacharie achète au pied de cet édifice des terrains pour y bâtir un petit pôle d’accueil où les futurs visiteurs pourraient venir acheter ses photos, brochures et cartes postales qu’il vend déjà au musée, et où ils auraient également la possibilité de se désaltérer.

 

De 1900 à 1930...

C’est en octobre 1901 que la famille s’installe dans cette maison baptisée « Kerdolmen » qui deviendra plus tard l’hôtel du Tumulus. Dans les années 20, Julienne, la fille aînée de Zacharie Le Rouzic, fait construire un nouveau bâtiment pour ouvrir « l’hôtel du Tumulus Saint-Michel ». A la fin des années 30, Joséphine, la fille cadette, reprend l’exploitation de l’hôtel à sa sœur aînée et fait construire une grande salle à manger panoramique inaugurée en 1939.

 

Dans les années 70...

Au début des années 70, des bungalows avec jardins privatifs et une piscine extérieure sont ajoutés au bâtiment principal. A la mort de Joséphine, sa fille, Mauricette Jacq hérite de l’établissement qu’elle dirigeait déjà depuis longtemps. Tous les fidèles se souviennent de sa chaleur humaine et du bon accueil qu’elle réservait à chacun.
Décédée très jeune en 1979, elle laisse comme héritière sa fille, Gwénaëlle alors âgée de 18 ans qui exploite l’hôtel depuis cette date.

 

De nos jours...

En 2006, Gwénaëlle entreprend la rénovation complète dans sa version actuelle et adhère aux chaînes volontaires Relais Du Silence, Châteaux & Hôtels Collection ainsi qu’à l’association Hôtels de Charme et de Caractère en Bretagne. C’est dans ce bâtiment chargé d’histoire(s) que nous avons le plaisir de vous accueillir et vous faire partager notre vision de l’aubergiste contemporain.